Équipe de tournage

Équipe de tournage

Par : CFA asbl - Le 09 JUIN 2015

Partagez cet outil

Un plateau, c'est un peu comme une fourmilière, ça part dans tous les sens. Pas toujours facile de savoir qui fait quoi à quel moment. Il est donc utile de distribuer les rôles, afin de pouvoir consacrer un maximum de temps à l’artistique... Et de prévenir les éventuels conflits. Mieux s'organiser pour mieux s'amuser !



Le réalisateur : Il s’occupe de la partie artistique du tournage. Il met en scène en travaillant avec le scripte, le chef opérateur, l’ingénieur du son, et les comédiens.
L’acteur : Il incarne un personnage, et n’est présent qu’aux moments où celui-ci intervient dans l’histoire.
L’assistant réalisateur : Il s’occupe de l’organisation du tournage, il doit faire respecter les horaires, connaître le découpage technique et l’ordre des séquences sur le bout des doigts. Il manage tous les autres membres de l’équipe, n’hésitant pas à parler fort sur le plateau pour donner ses directives. En cas de problème important, c’est lui qu’on doit aller voir et non le réalisateur.
Le scripte : Il (souvent elle) s’occupe de noter les informations de la prise de vue pour faciliter ensuite le travail du monteur en post-production. il s’occupe également des raccords et surveille que les plans de chaque séquence soient raccords les uns avec les autres à tous les niveaux (vêtements, postures, etc.).
Le chef opérateur : Il s’occupe de créer ou de retravailler la lumière sur le tournage, il a normalement déjà eu connaissance des lieux en pré-production et a une idée le jour du tournage de la lumière qu’il veut. Il travaille en étroite collaboration avec le chef électricien et son équipe pour l’installation du matériel lumière.
Le cadreur : Il travaille avec le réalisateur et le chef opérateur. Sa fonction est de s’occuper de cadrer avec la caméra les plans du tournage. Ce n’est pas lui qui s’occupe du montage et du réglage de la caméra, mais l’assistant-opérateur. À noter qu’il est très fréquent que le chef opérateur et le cadreur soient une seule et même personne.
L’assistant caméra : Il s’occupe de manipuler la caméra i dont il est responsable ainsi que de tous ses accessoires. Il nettoie et change les objectifs, s’occupe d’équiper et de régler la caméra et a la charge de la mise au point durant les prises. 
Le chef machino : Il est en charge de toute la machinerie du tournage (travelling, grue, etc.), Il veille autant au bon fonctionnement des machines qu’a la sécurité des membres du tournage. 
Le chef électro : Il manipule et place les projecteurs sous les ordres du chef opérateur. Le chef électro est généralement assisté d’électriciens.
Le chef décorateur : Il est en charge des décors du film (choix, construction, etc.) Son équipe est constituée d’accessoiristes, d’ensembliers, de menuisiers, de peintres, etc.
L’ingénieur du son : Il s’occupe de la prise de son sur le plateau, en manipulant l’enregistreur.
Le perchman : Il manipule la perche sur laquelle est fixé le micro et qui enregistre le son de la manière la plus fidèle possible. 
Le régisseur général : Il est en charge de la logistique du tournage. Il a deux principales missions qui sont de s’occuper des transports (humain et matériel) et de la nourriture. Il a généralement sous ses ordres plusieurs régisseurs pour l’aider à mener à bien sa tâche.
Le HMC (= L’Habillage / Maquillage / Coiffure) : Sur un long métrage, ces postes sont occupés respectivement par le chef costumier, le chef coiffeur et le chef maquilleur. Ces postes s’occupent donc de la préparation des comédiens (des rôles principaux aux figurants).
Le directeur de production : Il est en charge de l’organisation du tournage. Il n’est pas toujours sur le plateau car il s’occupe de préparer les journées et de gérer la paperasse. Il est également en charge du budget film. Il est assisté par des chargés de production et des assistants de production.





Les rôles varient bien sûr en fonction du type de production. Une équipe peut être composée de cinq personnes (en animation par exemple), comme elle peut être composée de centaine de personnes, chaque chef de poste ayant des dizaines d’assistants. 

En animation, nous retrouvons souvent les rôles suivants : réalisateur, technicien image (qui s’occupe du cadre, de la caméra, des mouvements, de la lumière s’il y en a), technicien son, acteurs. Si le groupe est plus grand, certains peuvent prendre en charge d’autres rôles : scripte, décorateur, maquilleur, etc. Cette diversité s'adapte à toutes les envies et à tous les tempéraments. Et pour que l'enthousiasme reste et que chacun s'y retrouve, il ne faut pas hésiter à faire tourner les rôles : le caméraman devient perchman, etc.